Accueil » Politique étrangère » Lecture courante:

Libye : La Turquie est la seule relation diplomatique dans ce pays pour les occidentaux

Les quatre journalistes du New York Times arrêtés en Libye par les forces fidèles au régime Kadhafi ont été libérés et se trouvent à l’ambassade de Turquie à Tripoli, a annoncé lundi le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

“Suite à une demande américaine hier (dimanche), nous avons entrepris des démarches et obtenu il y a peu la libération des journalistes grâce à une coopération des autorités libyennes”, a-t-il dit devant la presse.

Les journalistes ont été remis à l’ambassade de Turquie, à Tripoli, et devaient quitter le pays “dans les prochaines heures”, a ajouté le ministre.

La Turquie dispose de missions diplomatiques à Tripoli, capitale libyenne, et à Benghazi, le bastion rebelle au colonel Kadhafi dans l’est libyen.

Elle représente temporairement les intérêts britanniques et australiens dans ce pays, la cible d’opérations aériennes militaires d’une coalition internationale.

La semaine dernière, la présidence turque avait annoncé que le président Abdullah Gül était intervenu pour obtenir la libération du journaliste du Guardian, arrêté au début du mois en Libye, Ghaith Abdul-Ahad, et relâché le 16 mars.

Share
Ramazan 21 mars, 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum