Accueil » Moyen-Orient » Lecture courante:

L’Etat hébreu viole les règles du droit international, martial, humanitaire et maritime

Israël, qui a tué des civils, des personnes sans armes et attaqué un navire d’aide humanitaire, est face à face avec la réaction de l’opinion publique internationale et avec la lutte juridique.

La Turquie a recours à la justice pour les droits réservés d’indemnités après avoir émis des décisions de condamnation auprès des organisations internationales en forçant toutes les voies diplomatiques.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Burak Özügergin, a déclaré que l’Etat hébreu viole les règles du droit international, martial, humanitaire et maritime. “Cette situation n’a aucune différence avec les pirates somaliens” a-t-il ajouté.

“D’après le droit humanitaire, des attentats ne peuvent pas être perpétrés contre des civils même en cas de guerre. Ce n’est pas un navire de guerre. D’après le droit international c’est un navire civil. Les organisateurs de l’opération militaire doivent faire attention aux dommages civils.” a-t-il indiqué.

La position de la Turquie est nette.

Le navire a pris la mer pour la paix, le navire était civil, un crime contre l’humanité a été commis.

“C’est un problème qui surgit du fait qu’Israël viole le droit international et adopte une attitude qui n’a aucun égard au droit. Que personne ne tourne les faits en une question entre les musulmans et les juifs. Que personne n’avance que c’est de l’antisémitisme. Il y avait des personnes de toutes confessions confondues dans ce navire. Ils avaient pris la mer pour quelque chose qu’ils croyaient, pour mettre fin à l’injustice et pour attirer l’attention de l’opinion publique mondiale” a dit M. Özügergin.

Comme la Turquie, l’Organisation de la Conférence islamique mène également une politique active contre l’Etat hébreu.

La demande de plusieurs pays membres comme la Turquie et l’Iran et à l’issue de la diplomatie téléphonique intense du secrétaire général Ekmeleddin Ihsanoğlu qui est actuellement au Brésil, il a été décidé de tenir une réunion du Conseil exécutif de l’Organisation le dimanche 6 juin 2010 à Djeddah.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoğlu, devrait prendre part à la réunion.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum