Accueil » En bref »Turquie » Lecture courante:

Les premières dames de Turquie peuvent porter le foulard

Le débat fait rage depuis les dernières élections présidentielles turques, il y a bientôt trois ans.

Hayrunnisa Gül, l’épouse d’Abdullah Gül, ex candidat du Parti de la justice et du développement (AKP) et désormais président de la Turquie, porte le foulard. Tout comme Emine Erdoğan, la femme du premier ministre.

Et dans cette république laïque, où la population musulmane est majoritaire, cela choque.

A tel point qu’une association de femmes avait déposé un recours devant la justice, considérant que les deux premières dames commettent un crime en se présentant avec le foulard islamique à des engagements officiels à l’étranger ou aux cérémonies marquant les fêtes nationales.

Foulard interdit aux fonctionnaires et aux étudiantes

Mais le procureur d’Ankara ne l’a pas attendu de cette oreille et a rejeté le recours estimant qu’aucun « crime » n’avait été commis, révélait hier la presse turque.

Une décision qui contente l’AKP, le parti au pouvoir, pour qui le port du foulard est un choix personnel. Son interdiction violerait selon lui la liberté de conscience. Pourtant, la justice n’en a pas toujours décidé ainsi. Lorsqu’en 2008, l’AKP avait présenté un amendement à la Constitution pour lever l’interdiction du voile à l’université, les juges l’avaient rejeté, y voyant une atteinte aux principes de laïcité.

Rappelons qu’en Turquie, le port du voile est interdit aux fonctionnaires, aux étudiants et aux lycéens sur le lieu de leurs activités, de même que dans les locaux dépendant de l’institution militaire.

Share
Mert 30 avril, 2010 En bref, Turquie No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum