Accueil » Sport » Lecture courante:

L’équipe nationale de football turque inclue un nouveau talent

C’est un nouveau jeune joueur promis à un bel avenir que l’équipe nationale de football turque vient d’inclure dans ses rangs.

Kerim Frei, jeune milieu offensif de 18 ans qui a porté jusqu’ici le maillot de l’équipe nationale espoir de la Suisse a donc opté très récemment pour les couleurs de la Turquie comme le règlement de la FIFA le permet.

De cette manière, Abdullah Avci qui est le sélectionneur de la Turquie réalise un nouveau bon coup puisqu’il avait déjà convaincu Oguzhan Özyakup de rejoindre son effectif alors qui jouait jusque là parmi les espoirs néerlandais.

Qui est Kerim Frei?

Kerim Frei est né en Autriche le 19 Novembre 1993 d’une mère marocaine et d’un père turc. Sa formation dans le monde du football s’est déroulé au club suisse de Grasshopper Zurich d’où sa binationalité turco-suisse. Son talent fut vite remarqué par le Fulham qui le transféra alors en 2010 avec aujourd’hui un contrat allant jusqu’en 2015. Il fut sélectionné ainsi à 25 reprises les Cottagers lors de la dernière saison.

Concernant son parcours en équipe nationale, Frei a porté le maillot de l’équipe nationale suisse des moins de 18 ans puis des moins de 19 ans avec régulièrement le rôle du capitaine. “C’était mon capitaine et un joueur très important” affirme d’ailleurs le sélectionneur de l’équipe Gérard Castella qui a visiblement mal pris sa décision. De même, le sélectionneur déçu affirme que “nous parlions souvent ensemble et jamais il n’avait été question de jouer pour la Turquie!“.

Suscitant les intérêts du club londonien de Chelsea selon les rumeurs, le turco-suisse a fait le déplacement ce week-end à Istanbul pour rencontrer le sélectionneur de l’équipe nationale turque. Il a alors déclaré que “dès mes débuts en U19, ils m’ont nommé capitaine pour me montrer qu’ils tenaient à moi. Ils savaient que les Turcs ne tarderaient pas. Mais avec un père turc, j’ai tout de même voulu opter pour la Turquie. Je suis venu très souvent à Istanbul avec mon père et en particulier à Bayrampaşa, son lieu de naissance“.

Avec la perte de Kerim Frei, c’est un nouveau coup dur pour la NATI qui avait déjà laissé fuir Ivan Rakitic et Mladen Petric pour la Croatie ainsi que Zdravko Kuzmanovic pour la Serbie. C’est en tout cas un gain certain pour l’équipe nationale turque.

Share
Cem 27 juin, 2012 Sport No Comments >> Mots clés: , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum