Accueil » Europe » Lecture courante:

Le règlement de la question chypriote est possible en cas d’une pression de l’UE et de la Grèce

Le magazine hebdomadaire britannique Economist a écrit que le règlement de la question chypriote serait possible en cas d’une pression de l’UE et de la Grèce sur l’administration Chypriote grecque.

Dans sa parution de cette semaine, Economist a estimé que le règlement de la question de Chypre était devenu plus problématique avec la victoire aux présidentielles de M. Derviş Eroğlu.

Il a attiré l’attention que le problème ne découlait pas de la République turque de Chypre du Nord, mais du secteur Chypriote grec sur lequel il n’y avait aucune pression exercée, ainsi que le premier ministre grec Papandréou pourrait aider à ce processus, sur « une éventuelle démarche de Bruxelles”.

Le magazine a relevé qu’il serait une erreur de concevoir le règlement de la question en étant seulement dans l’intérêt du peuple local. “Chypre porte ombrage aussi sur l’Europe” a-t-il écrit.

Economist a noté que Chypre était aussi une entrave devant l’adhésion de la Turquie à l’UE, et indiqué trois options de règlement sur l’ile.

Dans l’article, il a été évalué : “Si l’UE a une manœuvre pour mettre fin à l’embargo appliqué contre les Chypriotes turcs, une pression peut être exercée sur les Chypriotes grecs en vue d’un règlement sur l’ile. Cela permettra d’assurer un règlement satisfaisant de la question chypriote”.

Share
Ramazan 23 avril, 2010 Europe No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum