Accueil » Économie » Lecture courante:

Le constructeur de la centrale nucléaire turque veut rassurer

La construction de la première centrale nucléaire turque devrait commencer à la mi-2013, et le coût de ses équipements additionnels de sécurité sera pris en charge par les investisseurs, a annoncé vendredi le président de l’entreprise russe formée pour ce projet.

Les organisations écologistes se sont opposées à la construction d’une centrale nucléaire en Turquie, étant donné la fréquence des tremblements de terre dans ce pays.

Leurs arguments ont été renforcés par l’accident nucléaire survenu à la centrale japonaise de Fukushima après le séisme du 11 mars.

“Les possibles hausses de coûts liées aux mesures de sécurité suplémentaires décidées après le séisme au Japon ne seront pas à la charge de la partie turque”, c’est-à-dire l’Etat, a déclaré Alexandre Superfine, président du consortium Akkuyu, lors d’un entretien vendredi à Reuters.

Ankara a accordé l’an dernier au russe Atomstroyexport le contrat prévoyant la construction de la première centrale nucléaire du pays, à Akkuyu, sur la côte méditerranéenne du pays.

Le lancement du chantier dépend de l’approbation des études de sûreté et d’impact environnemental.

“Nous prévoyons de démarrer la construction à la mi-2013, les appels d’offre pour les sous-traitants pourront avoir lieu fin 2012″, a indiqué Alexandre Superfine.

Le chantier est prévu pour durer sept ans, et la centrale doit avoir une capacité de 4.800 MW

Share
Ramazan 24 avril, 2011 Économie No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum