Accueil » Europe » Lecture courante:

L’adhésion à part entière de la Turquie à l’Union européenne n’a pas d’alternative

L’adhésion à part entière de la Turquie à l’Union européenne n’a pas d’alternative, a déclaré Egemen Bagis, ministre d’Etat et négociateur en chef d’Ankara avec l’UE, cité vendredi par la chaîne de télévision CNN-Turk.

“Il n’y a pas d’alternative à l’adhésion à part entière (de la Turquie) à l’Union européenne. Au sein de l’UE, on trouve des pays candidats, des pays qui négocient et les Etats membres. Et dans ces conditions, proposer à la Turquie un statut inexistant contredit avant tout la logique”, a indiqué M.Bagis en réponse au président français Nicolas Sarkozy ne proposant à Ankara qu’un partenariat privilégié.

Le ministre turc a fait cette déclaration avant une visite vendredi à Ankara de M.Sarkozy qui a laissé entendre une fois de plus dans une interview à la télévision turque, qu’il s’opposait à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, en estimant que cela ne profiterait ni au pays lui-même ni à l’UE.

Pour sa part, Ankara ne cache plus sa lassitude face à la lenteur extrême des négociations d’adhésion, ni son mécontentement face à l’opposition réitérée de Paris à son entrée dans l’Union européenne.

La Turquie réalise les réformes qui lui sont demandées, est mentionnée avec éloge dans les rapports de suivi, mais l’Union ne prend aucune initiative pour accélérer le processus, a constaté le ministre d’Etat.

Ankara a commencé les négociations d’adhésion en 2005 mais le processus est bloqué en raison de l’opposition de plusieurs pays clés comme la France et l’Allemagne qui préfèrent un partenariat privilégié.

Share
Ramazan 25 février, 2011 Europe No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum