Accueil » En bref »Politique étrangère » Lecture courante:

La Turquie veut plus de coopération avec la Mauritanie sur le terrorisme

Mohamed Ould Boilil et Besir Atalay, ministres de l’Intérieur respectivement de Mauritanie et de Turquie, ont exprimé la volonté commune de leurs gouvernements à coopérer face au terrorisme, a constaté APA dimanche à Nouakchott.

Ould Boilil et M. Atalay s’exprimaient lors d’une réunion dimanche à Nouakchott au deuxième jour de la visite du responsable turc en Mauritanie. Ce dernier a souligné la nécessité de coopérer dans la lutte contre le terrorisme, affirmant qu’aucun pays, quelle que soit sa force, ne peut l’affronter aujourd’hui tout seul.

Il a aussi fait part de la volonté et de la disponibilité de son pays, à tous les niveaux, à jeter les bases d’une coopération globale et étroite avec la Mauritanie. « Cette coopération doit couvrir tous les domaines et aller avec un rythme rapide pour rattraper le temps perdu », a ajouté le ministre turc.

De son côté, Ould Boilil a souhaité que la visite de M. Atalay scelle « le coup d’envoi effectif de la coopération et des échanges fructueux » entre les deux pays.

Il a dit que les deux capitales doivent observer « davantage de vigilance et de solidarité dans le cadre d’une coopération plus forte et plus efficace » si elles veulent affronter les « nombreux défis et menaces » tels que le « terrorisme, le crime organisé, le trafic de drogue et la criminalité transfrontalière ».

Les relations entre Nouakchott et Ankara ont connu un regain d’intérêt remarquable suite au coup d’Etat du 6 août 2008 en Mauritanie, mené par le général Mohamed Ould Abdelaziz, vainqueur par la suite de élection présidentielle du 18 juillet 2009.

Ould Abdelaziz a effectué une visite en Turquie fin janvier 2010 et les deux pays ont décidé d’ouvrir des ambassades à Nouakchott et à Ankara.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum