Accueil » Économie »Europe » Lecture courante:

La Turquie sera la meilleure croissance économique européenne

Les économies émergentes d’Europe centrale et orientale devraient enregistrer cette année une croissance de 2,9%, nettement supérieure à l’expansion de 1,0% prévue pour les économies européennes avancées, a annoncé mercredi le Fonds monétaire international.

“En Europe émergente, les perspectives de croissance sont également très variables”, note le FMI, qui inclut dans cette catégorie l’Europe centrale, à l’exception de la Slovaquie, la Slovénie et la République tchèque, à laquelle il ajoute la Turquie.

“Les économies qui ont traversé la crise mondiale relativement bien (la Pologne) ou d’autres pays dans lesquels la confiance est revenue une fois le choc externe passé (la Turquie) devraient se redresser plus vigoureusement”, note le Fonds dans son rapport semestriel sur l’économie mondiale.

La Turquie est en tête pour la croissance du Produit intérieur brut (PIB), avec un taux de 5,2% en 2010 et 3,4% l’année prochaine.

Ces pays seront aussi “aidés par le retour des flux de capitaux et la normalisation du commerce mondial”, précise le FMI.

D’autres pays émergents, qui ont affronté la crise à l’aide de plans de stimulation ayant entraîné “un déficit excessif de la balance des transactions courantes (la Bulgarie, la Lettonie et la Lituanie)” et ceux dont le “bilan des finances publiques et privées est fragile (Hongrie, Roumanie, pays baltes) devraient se redresser plus lentement, en partie du fait d’un manque de marge de manoeuvre”.

Pour 2011, la prévision du FMI est pour l’Europe émergente de 3,4% de croissance contre 1,7% pour l’Europe avancée.

Elle est suivie de la Pologne (2,7% et 3,2%), le seul des 27 membres de l’Union européenne à avoir connu la croissance en 2009.

La Hongrie, la Lituanie et la Lettonie devraient continuer de voir leur économie se contracter cette année avec un recul du PIB de respectivement 0,2%, 1,6% et 4,0%.

Parmi les pays d’Europe centrale considérés comme avancés par le FMI, la Slovaquie devrait connaître une croissance robuste de 4,1% en 2010 et de 4,5% en 2011 tandis que la Slovénie (1,1% et 2,0%) et la République tchèque (1,7% et 2,6%) devraient connaître une expansion plus mesurée.

L’inflation prévue en Europe émergente est “généralement maîtrisée”, estime le FMI qui prévoit une hausse des prix à la consommation de 2,3% cette année en Pologne et de 2,4% l’an prochain. Le taux le plus élevé est prévu en Turquie (9,7% et 5,7%), tandis la Lituanie et la Lettonie devraient être en déflation.

Le FMI juge que les banques centrales des pays d’Europe émergente bénéficiant de taux de change flexibles et d’une politique monétaire indépendante “pourraient se permettre de maintenir des taux d’intérêt relativement bas à court terme, afin de soutenir l’activité”.

Share
Mert 21 avril, 2010 Économie, Europe 1 Comment >> Mots clés: , , ,

Currently there is "1 comment" on this Article:

  1. ilhami dit :

    Bonjour,

    Le sujet de la Turquie en Europe est souvent passionnel. Tout le monde a son avis sur la Turquie.
    Les préjugés sont aussi bien ancrés hélas.

    Or la Turquie depuis 10 ans a pris un envol spectaculaire.

    Un seul exemple : la campagnie Turkish Airlines.
    Numero 1 en Europe.
    Que dire de plus.

    Et il y a tant d’autres exemples.

    Jamais la liberté d’expression n’a été aussi forte. Oui, n’en déplaise à tous les détracteurs qui crient sans jamais apporter de fait concret.
    Aujourd’hui le “problème kurde” est résolu dans les grandes lignes.
    L’éducation est une priorité, de nombreux projets novateurs sont mis en place. Certains n’existent pas en Europe.

    Il y aurait tant à dire.

    Il faut faire un grand travail de documentation personnelle en oubliant tout ce qui se dit.

    Mieux, faire comme les 35 millions de visiteurs annuels : rencontrer les anatoliens.

    Le tchay est offert.

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum