Accueil » Moyen-Orient » Lecture courante:

La Turquie rappelle son ambassadeur d’Israël

Le ministère des Affaires étrangères a sévèrement réagi contre l’attaque lancée contre la flottille humanitaire en route pour Gaza.

“Israël devra se plier aux conséquences de cette attitude qui représente une violation du droit international”.

Voici la déclaration du ministère des Affaires étrangères: “Nous protestons rigoureusement l’usage de la force contre des civils, des personnes âgées, des femmes et des enfants arrivés de plusieurs pays, avec la volonté de transporter de l’aide humanitaire au peuple gazaoui, par les forces de défense israélienne tuant au moins deux personnes et blessant une trentaine d’autres d’après les premières indications.

Israël a démontré une fois de plus en prenant pour cible les civils innocents, qu’elle n’a aucun égard à la vie humaine et aux démarches pacifiques.

Nous condamnons sévèrement cette pratique inhumaine de l’Etat hébreu. Cet évènement déplorable qui s’est produit en haute mer et représentant une grave violation du droit international, pourrait engendrer des dégats irréparables.

En plus des démarches menées par notre ambassadeur à Tel Aviv, des explications sont urgemment demandées à l’ambassadeur d’Israël à Ankara convoqué à notre ministère auquel il a été précisé que cet acte inacceptable est violemment condamné.

Quelle que soit la raison d’avoir agi de la sorte, il est impossible d’accepter ce genre d’actes dirigés contre des civils qui réalisent une activité humanitaire. Israël devra se plier aux conséquences de cette attitude qui représente une violation du droit international.”

La cellule de crise constituée par le ministère des Affaires étrangères permet de suivre les développements à la minute près.

L’ambassadeur israélien à Ankara, Gaby Levi a été convoqué au ministère des Affaires étrangères. La réaction de la Turquie a été transmise de manière rigoureuse à l’ambassadeur M. Levi, qui a quitté le ministère après y être resté quelques temps.

Le ministère des Affaires étrangères avait précédemment alerté Israël autant au niveau diplomatique que politique au sujet de la flottille d’aide humanitaire, et lui avait indiqué que l’objectif de la flottille n’était pas d’exposer un spectacle mais de tendre une main au drame humanitaire vécu à Gaza.

D’autre part, des proches des personnes présentent à bord des navires, sont venus au ministère des Affaires étrangères pour se renseigner .

Appelant par téléphone le chef de la diplomatie M. Ahmet Davutoğlu et le ministre de la Défense nationale Vecdi Gönül, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak, a réalisé un entretien avec l’ambassadeur turc Kerum Uras.

Par ailleurs, la Turquie rappelle son ambassadeur d’Israël après l’assaut israélien contre la flottille d’aide humanitaire.

Share
Mert 31 mai, 2010 Moyen-Orient 2 Comments >> Mots clés: , , , ,

Currently there are "2 comments" on this Article:

  1. samir dit :

    On aimerait savoir ce que peut faire la Turquie concrètement ? répondre par le armes à la déclaration de guerre ? ou se contenter d’un blocus unilatéral sur fond de guerre froide ouverte ? parce que les condamnations dans les médias…
    il est clair qu’israel en agissant ainsi n’a plus aucun égard vis à vis de son partenaire qu’elle ne considère plus comme stratégique. l’état voyou s’est fait une raison, et cette attaque a un goût de vengeance froide pour les embarras dans lesquels la Turquie a mis israel ces derniers temps. c’est manifestement une déclaration de guerre ( froide au moins ). Espérons que la réponse sera à la mesure de l’acte criminel, mais qu’elle ne serve pas indirectement les intérêts des sionistes en leur servant une guerre à laquelle ils se sont peut-être déjà préparé vu la portée de leur acte. A moins qu’ils ne soient plus fous qu’on ne le pense.

  2. celuiquienamarre dit :

    La diplomatie devrait avoir ces limites, comme l’idiotie.

    Un acte de guerre à été commis, un navire d’aide humanitaire à été attaqué dans les eaux internationales, la réponse de la Turquie aurait dût être immédiate. Au lieu de ça plus personnes ne parlera de ce crime immonde dans quelques jours quand les médias s’en lasserons, le tout étouffé par une diplomatie à deux sous qui étouffe le monde.

    Si la Turquie avais envahit Israël, que du bon s’en serait écoulé :
    - Fin du blocus et un peuple qui pourras de nouveau
    - Des israéliens débarrassés d’un gouvernement corrompu et assassin jusqu’au cou
    - Plus aucun acte terroriste sur le territoire israélien durant l’occupation turque
    - Et sur le long terme, avec un nouveau gouvernement, peut-être une entente entre israéliens et palestinien.

    Que du bon quoi… mais non… diplomatie oblige.

    Petite pensé aux victime et à leurs familles.

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum