Accueil » Monde » Lecture courante:

La Turquie présente sa position sur le déploiement des éléments du bouclier antimissile de l’OTAN

Le président turc Abdullah Gül a envoyé aux leaders des pays membres de l’OTAN une lettre exposant la position d’Ankara sur le déploiement des éléments du bouclier antimissile de l’OTAN (ABM) sur le territoire turc, ont annoncé samedi les médias locaux.

Les sources de l’administration présidentielle n’ont pas donné le détail de la lettre mais  souligné la “sensibilité” de la Turquie sur la question du bouclier antimissile, selon CNN-Turquie.

Pour la chaîne de télévision, les autorités turques insistent le fait qu’à l’origine, la création d’un système antimissile dans le cadre de l’OTAN visait à garantir la sécurité des pays membres de l’alliance, c’est pourquoi l’accord sur l’ABM qui sera adopté au sommet de l’OTAN à Lisbonne les 19-20 novembre ne devrait pas considérer un pays spécifique comme une source de menace. Il est notamment question de l’Iran avec lequel la Turquie coopère étroitement ces dernier temps.

Vendredi, lors d’une réunion à Ankara, présidée par le chef de l’Etat turc Abdullah Gül,  les dirigeants politiques et militaires ont discuté  du déploiement de l’ABM sur le territoire du pays. Il a été décidé qu’Ankara le permettrait à trois conditions, lit-on dans les quotidiens Hurriyet et Sabah.

Primo, les autorités turques soutiennent la création de l’ABM de l’OTAN et non plus américain. Secundo, le bouclier doit viser à assurer la sécurité de tous les pays membre de l’Alliance atlantique. Tertio, le déploiement de l’ABM ne doit pas faire de la Turquie un pays frontalier, comme ce fut le cas pendant les années de la guerre froide.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum