Accueil » Économie » Lecture courante:

La Turquie n’a pas vraiment besoin du FMI

Durmuş Yılmaz, le Président de la Banque centrale de Turquie

Le Président de la Banque centrale Durmuş Yılmaz a soutenu que la Turquie n’avait pas besoin du FMI pour surmonter la crise.

« Dorénavant les pays seront divisés en deux, ceux dont les dettes sont considérables et ceux dont les dettes sont légères. La Turquie sera un pays avec peu de dettes » a estimé Yılmaz.

Participant au Forum d’Europe de l’est et centrale organisé à Vienne par Euromoney, Durmuş Yılmaz a répondu aux questions des participants sur les développements économiques en Turquie, le déficit budgétaire et la discipline financière.

« Durant 30 à 35 ans nous avons traversé des années avec une forte inflation. La répartition des ressources s’est déséquilibrée. En 2001 la dette publique était de l’ordre de 95%, en 2008 elle est passée en dessous des 40% et en 2009 le déficit budgétaire était d’environ 6% » a déclaré Yılmaz.

Affirmant que la Turquie n’a pas besoin du Fonds monétaire international pour gérer la crise, Yılmaz a ajouté que cependant un accord pourrait être conclu avec le FMI pour achever la croissance économique.

Ramazan 22 janvier, 2010 Économie No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app