Accueil » Économie » Lecture courante:

La Turquie est prete a jouer le jeux pour aider son voisin grec a surmonté la crise

La Turquie souhaite investir dans les îles grecques, à Rhodes en mer Egée comme à Corfou en mer Ionienne, dans le cadre d’un ambitieux plan d’exploitation de terrains et de sociétés publiques annoncé par la Grèce, a-t-on appris aujourd’hui de source officielle.

La partie turque a exprimé son intérêt “pour un terrain d’un million de m2 à Afantou à Rhodes (sud-est), un autre de 500.000 m2 à Kassiopi à Corfou (ouest)”, pour le groupe gazier grec Depa et son distributeur DESFA, et pour une participation de 23,3% dans les ports du Pirée (près d’Athènes) et de Salonique (nord), a déclaré à l’AFP un porte-parole du Fonds d’exploitation du patrimoine public.

A l’occasion d’une journée organisée par les patronats grec (Sev) et turc (DEIK) mardi à Istanbul, où 150 grandes sociétés des deux pays étaient représentées, le Fonds du patrimoine public (Hellenic Republic asset development fund, www.hraf.gr) a présenté la liste des privatisations prévues d’ici 2015.

La Grèce doit, aux termes du plan de redressement de son économie dicté par ses créanciers, l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), procéder à des privatisations pour encaisser 4,5 milliards d’euros entre juin 2011 et fin 2012 avant d’arriver à un total de 19,5 milliards d’ici fin 2015 afin de remplir les caisses quasi vides de l’Etat.

Malgré leurs différends territoriaux de longue date, la Grèce et la Turquie, pays voisins, ont entamé depuis plus d’une décennie une coopération économique surtout dans le secteur du tourisme et du commerce.

Share
Ramazan 21 mars, 2012 Économie No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum