Accueil » Économie » Lecture courante:

La Turquie donne son feu vert au passage de South Stream dans ses eaux

La Turquie a donné son feu vert à la Russie pour faire passer le gazoduc South Stream dans ses eaux territoriales en mer Noire, a annoncé mercredi le géant russe Gazprom, une décision attendue de longue date par la Russie, qui avait même annoncé envisager un autre tracé.

“Toutes les autorisations nécessaires permettant de réaliser le projet de construction et d’exploitation du gazoduc South Stream (…) à travers la zone économique exclusive de la Turquie ont été données”, a indiqué le groupe russe dans un communiqué, après une rencontre à Moscou entre le Premier ministre russe Vladimir Poutine et le ministre turc de l’Energie Taner Yildiz.

“Je tiens à remercier la Turquie pour sa décision d’autoriser la construction du gazoduc South Stream” via la Turquie, a renchéri Vladimir Poutine, selon l’agence Interfax.

La Russie et la Turquie étaient engagées dans un bras de fer au sujet de South Stream, Ankara devant à l’origine donner son feu vert à Moscou avant fin 2010.

Long au total de 3.600 km, South Stream doit alimenter en gaz russe l’Europe occidentale, notamment la Grèce et l’Italie, via la mer Noire et les Balkans. Il doit permettre à la Russie de contourner l’Ukraine, principal pays de transit.

Ce projet, qui doit être mis en service fin 2015, est aussi censé concurrencer le projet Nabucco, un gazoduc qui doit livrer le gaz du Caucase à l’Europe occidentale en passant par la Turquie et les Balkans, et donc en évitant la Russie.

Share
Ramazan 28 décembre, 2011 Économie No Comments >> Mots clés: , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum