Accueil » À la une »Économie » Lecture courante:

La Turquie bientôt fournisseur d’électricité propre pour l’Europe ?

La compagnie américaine General Electric annonce que la Turquie va rejoindre le réseau électrique européen à partir du mois de septembre, et ceci notamment grâce à la technologie de réseau électrique intelligent qu’elle a développé.

L’entreprise TEIAS, gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Turquie, pourra désormais acheter et vendre de l’électricité au-delà de ses frontières, renforçant ainsi la fiabilité et la disponibilité de l’énergie à travers l’Europe.

« Le territoire géré par l’ENTSO-E (Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d’électricité) est l’une des régions à plus forte demande en énergie dans le monde», selon un rapport publié en 2009* par le Ministère de l’Énergie en Turquie. « Les politiques énergétiques des pays de l’ENTSO-E suivent un modèle de développement unique basé sur la synchronisation d’un nombre croissant de réseaux, permettant d’augmenter la fiabilité de l’approvisionnement en électricité, d’optimiser l’efficacité de la production, de la transmission, de la distribution et de la consommation d’énergie, tout en minimisant l’impact environnemental. »


Raccorder la Turquie au reste du réseau européen est une étape importante sur ce chemin. Ce système d’échange transfrontalier pourrait également permettre à l’Europe d’aller vers un mix énergétique privilégiant les énergies propres.

La demande en énergies renouvelables des pays européens est significative et, sachant que la Turquie dispose d’un très grand nombre de sources d’énergies renouvelables, l’ENTSO-E et TEIAS pourront tirer un grand bénéfice de ce rapprochement.

Les solutions de réseaux intelligents de GE permettront de surveiller l’état des réseaux aux points de connexion, et d’automatiser le contrôle des flux de production et de montée en charge au sein du territoire turc. Le système optimisera la répartition de l’électricité et la qualité de cette dernière tout en améliorant la fiabilité d’acheminement, prévenant notamment la propagation des coupures de courant.

Actuellement en phase finale de tests, les solutions de GE en matière de protection sur zones étendues devraient permettre la première interconnexion des réseaux turcs et européens au cours du mois de septembre.

Share
Ramazan 2 septembre, 2010 À la une, Économie No Comments >> Mots clés: , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum