Accueil » Turquie » Lecture courante:

La Terre des Chevaux…magnifique lieu de centre médiatique du monde

1) Le magazine de mode renommé de Mexique “GQ Mexico” de contenu de voyages et de culture a réalisé des séances de photo en Cappadoce.

L’équipe des rédacteurs en chef et des photographes a réalisé des tirages dans la région des sites historiques et touristiques sous la guidance des responsables du département de tourisme.
2) Le réseau de télévision d’état de Finlande YLE TV, recevant la permission du ministère de la culture et du tourisme, a réalisé un film documentaire sur la structure culturelle de la Turquie dont un part avait comme sujet la Cappadoce.
3) La co-production de la Turquie avec la Grèce pour un projet de tirage d’un documentaire de télévision au titre “Voyage Magnifique” est réalisée par une équipe de 20 personnes à Nevþehir. Les tirages réalisés pour les magazines, les télévisions contribuent a la promotion de la région.    

La Cappadoce…Terre des Chevaux… Magnifique et gigantesque témoin de l’histoire des civilisations…qui n’aurait jamais finit de vous révéler ses secrets…

Un bref historique serait de vous rappeler que  le terme de “Terre des chevaux ”nous oriente  bel et bien vers une région d’Asie Mineure située à l’est de la Turquie centrale, autour de la ville de Nevşehir.

La notion de « Cappadoce » est à la fois historique et géographique. 

 Hérodote considérait qu’elle était délimitée par le Taurus, l’Euphrate, le lac Salé (Tuz Gölü) et la mer Noire. Aujourd’hui, on désigne généralement par ce nom une région d’environ 15 000 km2 entre Kayseri et Aksaray.

Elle est connue pour ses paysages pittoresques résultant du volcanisme et de l’érosion, pour ses églises rupestres ornées de fresques, ainsi que pour ses habitations troglodytiques et ses cités souterraines.

De l’antiquité à l’époque contemporaine, elle a abritée et a été témoin à de nombreux Empires et civilisations qui ont fait toutes sa richesse. 

C’es au cours des années 1920 et 1930 que l’Europe redécouvre la Cappadoce, en particulier à partir de l’œuvre du jésuite français Guillaume de Jerphanion, qui publie ses études sur des églises de la région qui révèlera une brillante civilisation surgissant de ces Terres.

Cet ouvrage a été un élément important dans la constante croissance du tourisme qui démarre dès les années 1950.

En 2005, selon les chiffres officiels, 850 000 étrangers et un million de Turcs ont visité cette partie du pays, entraînant l’expansion des artisanats locaux du tapis et de la céramiqueUne brillante civilisation, révélée par les découvertes faites en 1935 à Alacahöyük, apparaît dans cette région à l’âge du bronze (~ 2500 av. J.-C.).

La Cappadoce est parmi les paysages les plus fascinants de la Turquie!

Entre la terre et la lune, vous voyagez parmi les cheminées de fée, avant de découvrir les beautés d’Antalya, la riviera de la Turquie du sud.

Cette région est unique au monde. Ses paysages exceptionnels furent créés par l’érosion des eaux, du vent, du gel… Le tuf est ainsi sculpté et forme parfois ces fameuses “cheminées de fée”. Visite de la vallée de Göreme avec ses églises rupestres et arrêt dans les villages à demi-troglodytiques d’Uçhisar ou Ortahisar.

Visite de la ville souterraine de Derinkuyu et de la vallée El Nazar. Afin de se soustraire aux attaques des Perses et des Arabes, les habitants ont construit sous la terre des villes entières. Si vous aimez les petits achats, vous pouvez visiter une coopérative de tapis et un atelier d’onyx.

Share
Leyla 4 janvier, 2012 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum