Accueil » Économie » Lecture courante:

L’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC) coute cher a la Turquie

La Turquie se plaint que l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC), lui fait perdre de l’argent. Le manque à gagner de Botas International Limited (BIL), la compagnie nationale qui exploite le tronçon turc du pipeline, a atteint 208 M $ (254 M€) en trois ans, selon le ministère turc de l’énergie.

Cette perte est dûe à la fois à des difficultés de fonctionnement et à une sous-utilisation du BTC qui achemine le pétrole de la mer Caspienne vers la Méditerranée et les marchés européens.

Pays de transit, la Turquie devrait recevoir 170 M $ (126 M€) de redevances annuelles pour le passage du pétrole sur son territoire.

Mais depuis sa mise en service en 2006, l’utilisation de l’oléoduc a varié de 57 à 79% de sa capacité totale, entraînant une perte pour la Turquie estimée à 165 M $ (122 M€).

Share
Mert 20 avril, 2010 Économie No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum