Accueil » En bref »Monde » Lecture courante:

Kirghizistan : Les violences interethniques ont fait 69 morts

Le bilan des violences, qui ont éclaté dans la ville d’Och située au Sud du Kirghizistan, s’est élevé à 69 et 945 blessés, selon les dernières informations.

Le correspondant de la TRT, Uğur Özen, a essuyé une attaque dans la capitale kirghize Bichkek.

La tension entre les bandes rivales de jeunes d’origine kirghize et ouzbèke s’est transformée en un conflit interethnique.

Dans les incidents, où il a été mis le feu à des milliers d’habitats appartenant aux Ouzbeks, des milliers de personnes ont commencé à fuir vers la frontière de l’Ouzbékistan.

L’administration par intérim du Kirghizistan a déclaré l’état d’urgence et fait appel à la Russie.

La Russie a estimé que les conditions requises pour le déploiement militaire n’étaient pas de rigueur et s’est proposé à envoyer de l’aide humanitaire.

Entre temps, le correspondant de la TRT, Uğur Özen, a été attaqué par des personnes en essayant de prendre des images d’un groupe rassemblé devant la télévision d’Etat à Bichkek.

Uğur Özen a été transporté du bâtiment de la télévision à l’Ambassade de Turquie à Bichkek.

L’état de santé du correspondant de la TRT ne serait pas grave, a-t-on été informé.

Le soulèvement populaire survenu le 7 avril avait causé la mort de 80 personnes au Kirghizistan.

A la suite de ce soulèvement, le Chef d’Etat Kourmanbek Bakiev avait été déchu de ses fonctions et s’était réfugié dans la ville d’Och.

Share
Ramazan 12 juin, 2010 En bref, Monde No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum