Accueil » Turquie » Lecture courante:

Intervention de l’aviation turque contre le PKK et la campagne de désinformation des blogs kurdes

Suite à la recrudescence des attaques menées par les terroristes kurdes du PKK contre les cibles de l’Etat ainsi que les cibles civiles, l’armée déploie à nouveau de grands moyens pour anéantir les camps d’entraînement situées dans le sud-est du pays.

Quelques 2000 soldats, des hélicoptères de combat ainsi que des avions de chasse ont donc été dépêchés en direction des montagnes du Kato.

Le but est de couper les nouvelles routes des terroristes qui infiltrent les villes du sud-est afin d’y établir des attentats ou d’attaquer des postes de sécurité, et de détruire les camps du PKK qui sont situés à la frontière irakienne et syrienne.

A travers ces interventions contre le terrorisme, ce sont les blogs kurdes pro-PKK qui mènent une campagne de désinformation afin de propager le mensonge chez les lecteurs français.

Ainsi, ce sont des sites comme Actukurde ou des blogs comme celui de Maxime Azadi hébergé par Médiapart qui n’hésitent pas à affirmer sans honte que “L’aviation turque bombarde les villages kurdes” (titre utilisé dans un but racoleur). Se tromper de cible et viser délibérément des villages serait un peu gros étant donné les zones concernées : des zones montagneuses avec très peu d’habitations.

De même, le colporteur de l’idéologie du mouvement terroriste du PKK, Maxime Azadi, affirme que la région de Kandil serait “largement sous contrôle du PKK“. Chose complètement fausse et que les partisans du PKK tentent de propager sans réelles sources. Puis il considère ensuite le PKK comme une “organisation armée et populaire“. Ce qu’il ne précise pas, c’est que l’organisation terroriste gagne le soutien des kurdes en menant une campagne d’isolement des villages à majorité kurdes du sud-est de la Turquie en les gardant reclus de la société. Menaces sur les instituteurs, médecins, ingénieurs, entreprises de construction et maires sont les méthodes employés pour arriver à leur fin.

Puis il continue avec ses “informations” issues de sources fantasques : “Deux civils dont une femme ont été blessés dans le bombardement visant le village de Duwele, a-t-on appris de sources locales“. Quelles sont ces “sources locales“? Qui sont-ils? Comment les ont-ils fait parvenir? Il ne suffit pas de déclarer que les sources sont locales pour affirmer dire une vérité. Il faut du concret et c’est là que ce diffamateur pêche.

Pour finir, on assiste à une véritable apologie du terrorisme kurde du PKK : “De Hakkari à Sirnak, plusieurs centaines de km2 seraient sous contrôle du PKK, selon le co-président du principal parti kurde légal BDP“. Pas étonnant que les membres du BDP tentent d’enjoliver l’organisation terroriste puisqu’il en est la branche politique siégeant à l’assemblée malgré leurs liens avérés avec le PKK.

Il convient donc de se prémunir contre ces mensonges qui déforment la réalité afin d’émouvoir le public et d’attirer la sympathie du lecteur sur le PKK.

L’organisation terroriste du PKK est reconnue comme telle par la Turquie, l’Union Européenne ainsi que les Etats-Unis. Le PKK qui ne connait que la violence est responsable de 45.000 victimes turques et kurdes depuis son existence. Attentats à la bombe, attaques armées, menaces à l’encontre des maires préfets et instituteurs turcs dans les zones à majorité kurdes, racket et trafic de drogue dans les pays de l’Union Européenne pour se financer sont les méthodes employées par le PKK.

Share
Cem 6 septembre, 2012 Turquie 1 Comment >> Mots clés: , , , , , ,

Currently there is "1 comment" on this Article:

  1. Ramazan dit :

    Excellent article :)

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum