Accueil » Politique étrangère » Lecture courante:

Hosni Moubarak n’a pas démissionné malgré toutes les manifestations

Le président égyptien Hosni Moubarak n’a pas démissionné malgré les manifestations qui se poursuivent depuis 17 jours.

Lors de son discours diffusé sur les écrans de la télévision publique, il a annoncé avoir délégué ses pouvoirs au vice-président Omar Souleimane.

Durant ce discours attendu avec curiosité par des milliers de manifestants réunis sur la place Tahrir et l’opinion publique mondiale, Moubarak a déclaré qu’il occuperait son poste jusqu’aux élections de septembre.

Moubarak a dit avoir délégué ses pouvoirs à Omar Souleimane mais cette déclaration n’a pas satisfait les manifestants descendus dans les rues il y a dix-sept jours.

Dans son discours, Moubarak a indiqué que six amendements constitutionnels seraient adoptés et que des commissions expertes seraient constituées pour ces amendements constitutionnels.

Moubarak a également affirmé qu’il ne quitterait pas l’Egypte, et que les auteurs des événements seraient sanctionnés. Quant au vice-président Omar Souleimane, il a noté que l’Egypte achèverait la transition sans chaos et appelé les manifestants à retourner chez eux.

Par ailleurs, ElBaradei, un des opposants égyptiens, a annoncé sur Twitter que l’Egypte exploserait et que l’armée devrait sauver le pays dès maintenant.

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak a précisé juste après le discours de Moubarak que le peuple égyptien retrouverait son chemin dans le cadre de sa puissance provenant de sa constitution.

En Egypte, la population prévoit une grande manifestation après la prière du vendredi contre le raïs égyptien Hosni Moubarak.

Certains manifestants ont marché en direction du Parlement et du pont du 6 octobre, recevant l’information que Moubarak ne démissionnera pas.

Dans la région de Gizeh au Caire, les opposants ont organisé une grande manifestation et sont descendus dans les rues, nous précise-t-on, alors que la route menant à l’aéroport international du Caire et à Nasr City a été bloquée suite aux manifestations.

Quant à la ville portuaire de Port-Saïd, les manifestants ont pillé un commissariat.

On ne sait pas encore si les manifestants marchent en direction du palais de Hosni Moubarak.

Aucune information n’a été transmise concernant l’emplacement du raïs égyptien.

L’armée égyptienne devrait faire des déclarations importantes suite à ces développements.

Share
Ramazan 11 février, 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum