Accueil » Moyen-Orient » Lecture courante:

Gaza : un nouveau convoi humanitaire pour tenter de briser le blocus

Après l’assaut dramatique de l’armée israélienne contre une flottille humanitaire partie de Turquie, l’arraisonnement samedi du cargo Rachel Corrie, l’organisation caritative le Croissant rouge iranien a fait savoir ce lundi qu’elle allait envoyer deux bateaux d’aide humanitaire à Gaza “à la fin de la semaine”, mettant de nouveau la pression sur le blocus maritime israélien qui frappe la bande de Gaza.

Commando palestinien tué

Ce lundi matin encore, des sources médicales palestiniennes ont rapporté la mort de quatre Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens sur un bateau au large de Gaza.

Il s’agirait d’un commando palestinien, selon l’armée israélienne qui affirme avoir déjoué une “attaque terroriste”.

Quatre corps revêtus de combinaisons de plongée aurait été repêchés et conduits dans une morgue de Gaza. Deux autres personnes étaient portés disparues et recherchées ce lundi dans la matinée. L’attaque de l’armée israélienne se serait déroulée vers 04H00 au large du camp de réfugiés de Nousseirat (sud de la ville de Gaza).

Par ailleurs, l’armée de l’air israélienne a mené, ce lundi matin, un raid dans le nord de la bande de Gaza contre un groupe armé qui tentait de tirer des roquettes contre Israël. Au cours de cette attaque, un Palestinien armé aurait été blessé légèrement, ont rapporté des sources médicales palestiniennes

Les membres du Rachel Corrie expulsés

Les 19 militants pro-palestiniens embarqués à bord du cargo irlandais Rachel Corrie, intercepté, sans violence, par la marine israélienne samedi, ont tous été expulsés, a indiqué lundi le service israélien de l’immigration.

Selon les autorités israéliennes, les membres du Rachel Corrie devaient signer un document stipulant qu’ils renonçaient à saisir la justice israélienne contre cette mesure d’expulsion, avant de pouvoir être renvoyés dans leur pays.

Enquête internationale

Israël semblait rejeter ce week-end, la demande d’une enquête internationale, soutenue notamment par la France et le Royaume-Uni, sur le raid meurtrier du 31 mai dernier contre une flottille qui tentait d’acheminer de l’aide humanitaire à Gaza.

Une demande dont le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon aurait discuté, par téléphone, avec le Premier ministre israélien, selon les quotidiens dominicaux israéliens.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum