Accueil » Politique étrangère » Lecture courante:

Evaluation du discours d’Hosni Moubarak par les ministres turc

Le Premier ministre M. Recep Tayyip Erdoğan a évalué au Kirghizistan la déclaration du président égyptien Hosni Moubarak indiquant qu’il ne se présenterait plus candidat. “Le peuple attend des progrès très différents de Moubarak” a évalué Erdoğan.

“Des avancées très différentes sont attendues de Moubarak. Telle est l’attente du peuple. L’administration actuelle n’inspire pas confiance pour le commencement dans un très bref délai, de l’application d’une démocratie. Il faudrait amorcer ce processus” a-t-il estimé.

“Si ce calendrier était annoncé, les masses seraient alors satisfaites”, a précisé Erdoğan.

“Je pense qu’il est impossible de satisfaire les masses sans calendrier. Et j’estime qu’il est essentiel de surmonter cette phase avec un gouvernement provisoire. Car plus d’une centaine de personnes sont actuellement mortes en Egypte et il ne serait pas bon de continuer sur cette voie” a dit Erdoğan.

“Les déclarations de l’armée sont significatives, pleines de sens” a-t-il déclaré, précisant y attacher de l’importance pour l’avenir de l’Egypte.

Le chef du gouvernement turc a fait part de l’importance attribuée à la position actuelle de la police égyptienne.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a évalué les déclarations du raïs égyptien Hosni Moubarak tenues mardi soir.

“Ce n’est pas notre volonté, mais celle du peuple égyptien qui est importante” a martelé une nouvelle fois Davutoğlu, précisant être aux côtés du peuple égyptien.

“Ce qui compte pour nous, c’est que la population égyptienne exprime ses propres demandes sur son avenir et son bien-être et que ses demandes soient répondues. Ce n’est pas notre volonté, mais celle du peuple égyptien qui est importante et les Egyptiens expriment clairement leurs demandes depuis plusieurs jours. Ils veulent plus de démocratie, plus de libertés, une politique participative dans le pays et nous en sommes affligés de voir que notre peuple ne l’ait pas bien saisi. Il est important que ces demandes soient accomplies et que les progressions réalisées soient qualifiées de suffisantes par le peuple égyptien. Nous aussi, nous avons écouté le discours prononcé mardi soir par Moubarak. Nous pensons que des progressions plus nettes doivent être faites et des messages plus nets doivent être donnés. Je souhaite marteler une nouvelle fois que la Turquie est auprès de l’Egypte, pays et peuple frère.” a déclaré Davutoğlu.

Share
Ramazan 2 février, 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum