Accueil » Europe » Lecture courante:

Erdogan reçoit un lauréat, les kurdes protèstent

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan devait recevoir en mains propre samedi 17 Mars à Bochum le Prix Steiger dans la catégorie “Europe” pour l’engagement de son pays en faveur de l’amitié germano-turque au cours des cinquante dernières années.

Toutefois il n’a pu y participer. Vendredi dernier un accident d’hélicoptère de l’OTAN aux environs de Kaboul en Afghanistan coûta la vie à douze soldats turcs. C’est pourquoi selon les sources officielles, le premier ministre a décidé de ne pas faire le déplacement.

Toutefois, ce n’est pas le prix en lui même qui fait la une étant donné qu’il est peu médiatisé mais la polémique lancée par un collectif composé d’activistes kurdes.

Environ 5000 internautes kurdes se sont rassemblés autour d’un manifeste avec pour titre “Nous condamnons la distinction de l’infanticide Tayyip Erdogan“. Visiblement prêts à sauter sur chaque occasion pour salir l’image Mr. Erdogan, ce collectif kurde déclare dans la description du manifeste que “Nous faisons appel à votre conscience et vous prions de ne pas décorer les assassins de civils et de ne pas accepter le régime autocratique de Recep Erdogan. Faites entendre vos voix, si vous soutenez les droits de l’homme en Turquie et pensez aux civils assassinés“.

Comme s’il ne suffisait pas de diffamer sur le gouvernement turc et sur les droits des kurdes en Turquie, le collectif appelle les kurdes, les arméniens, les alaouites et les détracteurs de tout bord de Recep Erdogan à protester massivement.

Cependant, ce même groupe occulte un peu trop facilement que les organisations terroristes kurdes en Turquie comme le PKK et le KCK provoquent et dénoncent en même temps. En poussant les jeunes kurdes et les enfants à participer à des émeutes tout en profitant des dommages collatéraux pour dénoncer le gouvernement turc, ils montrent leur vrai visage.

C’est ce même visage qui empêche le développement des régions turques peuplées de kurdes afin de les garder sous leur contrôle. C’est ce même visage qui menace et kidnappe les instituteurs turcs pour bloquer l’accès à l’enseignement et l’apprentissage de la langue turque aux enfants kurdes. C’est aussi ce même visage qui organise un racket (sous le nom d’impôt révolutionnaire) sur la population kurde de Turquie et des pays européens pour financer le réseau terroristes du PKK.

Il serait donc intéressant de demander en premier lieu l’avis de ce collectif sur les activités du PKK en Turquie ainsi que dans les pays de l’Union Européenne.

Ce mouvement de protestation n’influe en rien sur la décision des organisateurs. Sascha Hellen affirme dans un communiqué de presse que “ce prix n’est pas destiné à récompenser les activités politiques de Recep Erdogan, mais que le Premier ministre turc sera honoré à titre de représentant des 50 ans de l’amité turco-allemande“.

Share
Cem 17 mars, 2012 Europe No Comments >> Mots clés: , , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum