Accueil » Économie » Lecture courante:

Erdogan pour le renforcement des échanges commerciaux avec l’Iran

Recep Tayyip Erdoğan en Iran le 27 octobre 2009

La Turquie et l’Iran doivent renforcer leurs échanges commerciaux pour atteindre les 30 milliards de dollars dans cinq ans, a indiqué le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

“Si nous nous dépêchons de finaliser les pourparlers sur un accord de commerce privilégié (…) nous pouvons atteindre 30 milliards de dollars d’échanges bilatéraux en cinq ans. Nous devons le faire”, a déclaré le Premier ministre turc, qui s’exprimait lors du Forum d’affaires turco-iranien, ouvert jeudi à Istanbul.

Le volume des échanges commerciaux entre la Turquie et l’Iran est passé de 2,3 milliards de dollars en 2002 à 11 milliards en 2008, avant de descendre à 5,5 milliards en 2009 à cause de la crise économique mondiale et la chute des cours du pétrole et du gaz sur le marché international.

Durant les sept premiers mois de l’année en cours, ces échanges ont augmenté de 86 pc, selon des statistiques présentées lors du forum d’affaires turco-iranien.

“Comme nous sommes pour l’Iran une porte vers l’Europe, l’Iran pour nous est une porte vers l’Asie”, a-t-il estimé, ajoutant que la proximité géographique des deux pays leur offre des opportunités uniques pour renforcer leurs relations économiques et commerciales.

La Turquie et l’Iran peuvent lancer des initiatives conjointes visant à promouvoir la paix, la stabilité et le bien-être de la région du Moyen-Orient et du Caucase, a-t-il souligné.

Il a ajouté que les avancées réalisées par la Turquie et l’Iran sur le plan économique peuvent contribuer au renforcement du bien-être et de la paix dans toute la région.

Share
Ramazan 17 septembre, 2010 Économie No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum