Accueil » Turquie » Lecture courante:

Des affrontements entre les terroristes du PKK et l’armée turque ont fait 30 morts

Les terroristes kurdes du PKK qui sont souvent en contact direct avec les députés kurdes du parti politique le BDP ont encore attaqué un poste de sécurité de l’armée turque.

Les terroristes qui ont augmenté les fréquences de leurs attaques ont infiltré le territoire turc à partir de leurs camps situés dans les montagnes irakiennes. C’est un poste de sécurité situé dans la localité de Beytüsebap dans la province de Sirnak qui a été la cible.

Les membres du PKK ont donc investi le poste à la mitrailleuse et au lance-rocket prenant les militaires par surprise. La riposte de l’armée et de la police s’est faite sans attendre et a provoqué 20 morts parmi les terroristes kurdes en plus des blessés. L’armée compte 10 martyrs dont un qui a succombé à ses blessures à l’hôpital.

La recrudescence des attaques du PKK contre l’Etat turc survient en même temps que le conflit syrien et laisse à penser fortement que les forces d’Assad soutiennent le PKK en leur fournissant des armes. La raison de ce soutien est sans aucun doute le fait que la Turquie a condamné dès le départ les massacres de l’armée syrienne sur la population civile et qu’Erdogan a poussé Assad à quitter le pouvoir.

Moi aussi je suis kurde

Ilyas Sönmez, père d’un des militaire mort au combat et originaire de la province d’Antalya a déclaré devant les médias : “moi aussi je suis kurde. Pour ne pas réjouir le PKK je ne pleurerai pas“, et d’ajouter : “c’est avec mon impôt, c’est avec mon argent que le PKK gagne de l’argent en sein de l’assemblée nationale (ndrl : les députés du BDP). Puis ils partent dans les montagnes et enlacent les terroristes du PKK. Si nous n’avons pas de balles nous donneront nos vie pour la République de Turquie. Israel a dévasté la Palestine pour deux militaires. Pourquoi n’allons-nous pas faire de même avec ces terroristes? Je suis kurde, je suis de Van, je suis d’Ercis“.

La lutte contre le terrorisme

Suite à cet évènement, le vice premier ministre Bekir Bozdag a conforté la position du gouvernement turc à l’égard des terroristes du PKK en déclarant que “la lutte contre le terrorisme se poursuivra sans relâche“.

L’organisation terroriste du PKK est reconnue comme telle par la Turquie, l’Union Européenne ainsi que les Etats-Unis. Le PKK qui ne connait que la violence est responsable de 45.000 victimes turques et kurdes depuis son existence. Attentats à la bombe, attaques armées, menaces à l’encontre des maires préfets et instituteurs turcs dans les zones à majorité kurdes, racket et trafic de drogue dans les pays de l’Union Européenne pour se financer sont les méthodes employées par le PKK.

Share
Cem 3 septembre, 2012 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum