Accueil » Monde »Moyen-Orient » Lecture courante:

De nouvelles sanctions ne semblent pas être à l’ordre du jour pour l’Iran

Les discussions d’Istanbul sur le programme nucléaire iranien, qui se sont conclues sur un échec, ont suscité des interprétations différentes.

Certains diplomates faisant part de nouvelles sanctions contre l’Iran, d’autres estiment que les sanctions déjà en vigueur seront suivies avec plus de vigilance.

Un diplomate américain de haut rang, prenant part aux discussions entre le groupe 5+1 et l’Iran à Istanbul, a souligné leur souhait de trouver une solution par la voie diplomatique, mais que sa concrétisation “était du ressort de l’Iran”.

Le diplomate américain a indiqué que l’échec des négociations avait généré une déception, tout en notant que “le processus de négociation n’avait pas été rompu” et qu’il espérait “que l’Iran allait faire le nécessaire pour que la voie diplomatique reste toujours ouverte”.

“Pour cette raison, il y a du temps et de la marge pour la diplomatie” a estimé le diplomate en question, relevant que les sanctions à l’encontre de l’Iran avaient ralenti le programme nucléaire de ce pays.

L’un des anciens diplomates américains Mark Fitzpatrick a pour sa part jugé que le résultat de ces discussions avait raffermi la position des Etats-Unis.

Ainsi, un autre responsable du groupe 5+1 a indiqué qu’il n’y avait pas de nouvelles sanctions à l’ordre du jour de l’ONU contre l’Iran, mais que les sanctions déjà en vigueur seront appliquées beaucoup plus vigoureusement.

Share
Ramazan 23 janvier, 2011 Monde, Moyen-Orient No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum