Accueil » À la une »Turquie » Lecture courante:

Davutoğlu a expliqué la justesse de la Turquie sur les allégations arméniennes

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a rencontré les académiciens au second jour de ses contacts en Irlande.

M. Davutoğlu a souligné que l’Europe avait besoin de la Turquie dans le monde globale en estimant : ” Dans la politique étrangère, l’Europe a davantage besoin de nous “.

Le Chef de la Diplomatie turque a rappelé le principe de ” pacta Sund Servanda ” et a ajouté : ” Notre adhésion à part entière ne doit pas être interrogée, vu qu’il s’agit de la promesse faite par l’Europe à la Turquie “.

M. Davutoğlu a rappelé sur une question que l’Empire Ottoman avait vécue une multitude de tragédie vers son déclin.

Le ministre turc des Affaires étrangères a aussi remémoré la proposition faite par la Turquie à l’Arménie de constituer une Commission d’histoire et qu’elle avait aussi ouverte ses archives.

Il a affirmé : ” Nous sommes en quête d’un mémoire équitable. Nous sommes disposés à partager ces douleurs ensemble. Cependant, nous n’accepterons pas d’être étiquetés sous une imputation injuste “.

M. Davutoğlu a aussi fait référence à la résolution adoptée par la Commission des Affaires étrangères à la Chambre des représentants américaine, en martelant que les décisions semblables adoptées sauf pour soutenir le lobby arménien par des individus n’ayant aucune connaissance sur l’histoire était contraire à l’éthique ».

Le massacre des Turcs par les Arméniens – Les historiens azerbaïdjanais éclairent l’histoire

Les historiens azerbaïdjanais ont répondu aux assertions arméniennes sans fondement:
“Le véritable massacre a été commis par les Arméniens, non seulement en Anatolie, mais aussi au Caucase et partout où vivent les Turcs”.

Jusqu’aux années 1820, le nombre d’Arméniens vivant au Caucase du Sud était environ de 300.000.

La Russie tsariste a commencé à installer les Arméniens sur les terres turques à partir de cette date.

La population arménienne au Caucase du Sud a dépassé un million en 10 ans.

Les organisations terroristes et les gangs arméniens ont fait leur premier massacre à Bakou entre 1905 et 1907. Des milliers de Turcs ont été tués cruellement.

Des dizaines de milliers de Turcs ont également été massacrés jusqu’à la première guerre mondiale en Anatolie, et sur les terres appartenant actuellement à l’Iran, l’Azerbaïdjan, l’Arménie et la Géorgie.

Le plus grand massacre en Azerbaïdjan a été perpétré le 31 mars 1918. D’après les sources étrangères, le nombre de Turcs massacrés serait de 30.000.

“Où que vous creusez en Azerbaïdjan, vous trouverez des fosses communes” a indiqué le professeur d’histoire Musa Kasımlı. Une des ses fosses se trouve à Kuba.

Musa Kasımlı a souligné qu’avec la résolution adoptée par la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine, les faits avaient été politisés, tandis que les réalités restent cachées dans les archives.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum