Accueil » Économie » Lecture courante:

Chine-Turquie: Signatures d’accords de coopération

La Turquie et la Chine sont les 2 pays aux plus fort taux de croissance économique en 2011.

La Turquie et la Chine ont signé plusieurs accords de coopération mardi à Ankara, lors d’une visite du vice-président chinois Xi Jinping marquée par une manifestation d’opposants ouïghours.

M. Xi, considéré comme le futur numéro un de la Chine, a rencontré le chef de l’Etat turc Abdullah Gül avec lequel il a assisté à une cérémonie de signature d’accords sur l’agriculture, la coopération financière et bancaire, a-t-on indique de source présidentielle turque.

Les banques centrales des deux pays ont conclu un accord d’échange de devises (swap) d’un montant de 10 milliards de yuans (1,58 milliard de dollars) et d’une durée de trois ans.

Une centaine d’Ouïghours ont dénoncé avant cette réunion le traitement par Pékin de cette minorité turcophone et musulmane de la région du Xinjiang, en brûlant des drapeaux chinois.

La police anti-émeutes a empêché les manifestants de s’approcher de l’hôtel du dirigeant chinois.

La Turquie et la Chine ont joué ces dernières années un rôle important dans les question internationales et régionales, a dit le dirigeant chinois lors d’une rencontre avec le président du Parlement turc, Cemil Cicek, a rapporté l’agence de presse Anatolie.

La visite de M. Xi en Turquie, dernière étape d’une tournée qui l’a conduit aux Etats-Unis puis en Irlande, porte sur le renforcement des relations commerciales, la multiplication des investissements mutuels et des questions régionales, notamment la crise syrienne, aux portes de la Turquie.

M. Xi devait s’entretenir en fin d’après-midi avec le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan en convalescence à Istanbul après une deuxième opération de l’intestin, qui l’empêche d’être à Ankara depuis dix jours.

A Istanbul, coeur économique de la Turquie, pays émergent qui connaît l’un des plus forts taux de croissance économique au monde (9,6% pour les neuf premiers mois de 2011), M. Xi, accompagné de nombreux chefs d’entreprises, devait s’adresser mercredi à un forum du monde des affaires Turquie-Chine.

Le volume des échanges commerciaux sino-turcs est passé d’un milliard de dollars en 2000 à 19,5 milliards de dollars en 2010.

Les deux pays souhaitent porter ce chiffre à 50 milliards de dollars en 2015.

Sur le plan diplomatique, les deux parties auront l’ordre du jour des dossiers régionaux dont la Syrie, a-t-on indiqué de source turque.

Le régime syrien est secoué depuis mars 2011 par un mouvement de contestation populaire qu’il réprime au prix de milliers de morts, selon des militants des droits de l’Homme.

Le 4 février, la Chine et la Russie ont opposé leur veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant les exactions du régime.

La Turquie a quant à elle rompu avec son ex-allié et voisin syrien.

Mercredi après-midi, M. Xi ira à Izmir (ouest) pour une visite touristique, avant de quitter la Turquie.

Share
Ramazan 21 février, 2012 Économie No Comments >> Mots clés: , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum