Accueil » Politique étrangère » Recent Articles:

Ankara réagit à l’enseignement du «génocide arménien» dans les manuels scolaires

Ankara a interpellé les autorités françaises sur l’insertion dans les manuels d’histoire de détails sur le «génocide» arménien et dénonce des «allégations qui ne reflètent pas la réalité».

L’ambassade de Turquie à Paris a transmis une note diplomatique au ministère français des Affaires étrangères et une lettre au ministère de l’Education pour protester contre la double page accordée aux événements de 1915 dans les nouveaux manuels d’histoire de collège et de lycée d’enseignement général. Dans ces courriers signés par l’ambassadeur turc en France, Tahsin Burcuoglu, la Turquie exprime «sa réaction face à des allégations qui ne reflètent pas la réalité et sont enseignées de manière partisane dans les manuels d’histoire».

>> Lire la suite

Share

Laurent Fabius enterre les espoirs des arméniens concernant la loi sur les génocides

Le gouvernement français ne remettra pas sur table un nouveau texte de loi pénalisant toute négation de génocides reconnues par la France. C’est ce qu’a déclaré le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius à l’occasion d’une conférence de presse suite à son entretien avec son homologue turc Ahmet Davutoglu en visite en France.

A l’initiative du député des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer (qui est une fervente partisane de la cause arménienne) et avec le soutien de Nicolas Sarkozy alors président de la République à ce moment, un texte de loi pénalisant toute négation de génocides d’un an d’emprisonnement et de 45000 € d’amende avait été présenté au parlement.

>> Lire la suite

Share

Recep Tayyip Erdoğan invite Francois Hollande en Turquie

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a invité le président français François Hollande à visiter la Turquie pour raviver les rapports bilatéraux, lors d’un entretien à Rio de Janeiro en marge du sommet sur le développement durable, a rapporté aujourd’hui l’agence turque Anatolie.

M. Erdogan a expliqué à son interlocuteur que la dernière visite d’État d’un président français remontait à 20 ans, et invité le nouveau président français à se rendre en Turquie, précise l’agence.

M. Hollande a estimé pour sa part qu’un tel déplacement serait pour lui “un privilège”, affirmant y être favorable, selon Anatolie.

>> Lire la suite

Share

Réponse de Sarkozy à la lettre de Erdogan

En réponse à la lettre du Premier Ministre de la Turquie Recep Tayyip Erdogan, le Président français Nicolas Sarkozy lui répond de la même façon à trois jours de l’examen du texte de loi pénalisant la contestation de toute loi mémorielle (génocide) reconnues par la France.

Cette loi punira toute contestation où remise en question d’un génocide reconnu par la France de 45000 € d’amende et d’1 an de prison.

Essayant de tendre le bâton et la carotte à la Turquie de la façon la plus maladroite, le Président français a indiqué que la loi sur la pénalisation de négation des génocides doit ne pas perturber les liens historiques France-Turquie.

>> Lire la suite

Share

La Tunisie et la Turquie signent un plan d’action commun

Un document vient d’être signé entre la Tunisie et la Turquie qui prévoit l’élaboration d’un plan d’action touchant plusieurs domaines et l’établissement d’un calendrier des visites envisagées pour l’année 2012.

La signature de ce document intervient à l’issue d’une conférence de presse donnée, mardi à Ankara, conjointement par le ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem et son homologue turc Ahmet Davutoğlu.

A cette occasion, M. Abdessalem a tenu à saluer les positions de soutien apportées par la Turquie à la révolution tunisienne, mettant l’accent, à ce propos, sur l’importance du raffermissement des relations de coopération entre la Tunisie et la Turquie, à travers le renforcement de la présence économique de la Turquie sur le marché Tunisien, notamment à la lumière des opportunités qui s’offrent aux deux pays.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 11 janvier 2012 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: ,

Ankara et Téhéran adoptent l’option du dialogue

Le ministre turc des Affaires étrangères est en Iran pour évoquer les dossiers qui fâchent.

L’Irak, la Syrie, le nucléaire… Les contentieux entre Ankara et Téhéran, symptomatiques de leur rivalité régionale, s’amoncellent et ils sont au programme de la visite de deux jours qu’Ahmet Davutoglu effectue en Iran.

Arrivé mercredi dans la République islamique, le ministre des Affaires étrangères turc a prévu d’évoquer les dossiers qui fâchent avec les autorités iraniennes, au moment où l’Occident fait à nouveau pression sur le programme nucléaire iranien et où l’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz.

Motivant ce déplacement par son souci « d’empêcher une guerre froide au Moyen-Orient », le chef de la diplomatie turque a déclaré, avant de s’envoler pour Téhéran, que «des tensions interconfessionnelles seraient un suicide pour la région».

>> Lire la suite

Share

L’avenir de l’Afghanistan en jeu à Istanbul

Une conférence sur l’avenir de l’Afghanistan rassemblant les représentants d’une vingtaine de pays s’est ouverte ce mercredi 02 novembre à Istanbul.

Treize pays vont s’associer pour aider ce pays ravagé par la guerre, a déclaré le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu.

Ces treize pays sont: Afghanistan, Chine, Inde, Iran, Kazakhstan, Kirghizstan, Pakistan, Russie, Arabie Saoudite, Tadjikistan, Turquie, Emirats arabes unis et Turkménistan, selon une déclaration finale adoptée par les 29 pays et organisations présents à Istanbul.

Il s’agit d’aider l’Afghanistan dans plusieurs domaines, dont la sécurité, la reconstruction, la santé ou la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme et les trafics, selon M. Davutoglu.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 4 novembre 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: ,

Sommet tripartite entre la Turquie, la Serbie et la Bosnie Herzégovine

Le 3ème sommet tripartite entre la Turquie, la Serbie et la Bosnie Herzégovine, dont le premier s’était déroulé à Istanbul, s’est tenu en Serbie.

Au sommet durant lequel il a été décidé de réaliser la prochaine rencontre en Bosnie-Herzégovine, principalement l’intégralité territoriale, la non-ingérence et le respect aux affaires intérieures des pays ont été en avant-plan.

Le président de la République Abdullah Gül a représenté la Turquie à ce sommet.

La mise en œuvre de mesures supplémentaires pour rétablir la confiance entre les parties a été au cœur du sommet.

>> Lire la suite

Share

La Turquie élabore un plan de paix pour la Libye

La Turquie est en train d’élaborer un plan pour mettre un terme à la guerre en Libye par le biais d’un cessez-le-feu et d’un retrait des forces de Mouammar Kadhafi de certaines villes, a déclaré jeudi le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

Les autorités turques ont eu des entretiens cette semaine avec des émissaires du régime libyen et des représentants de l’insurrection.

“Nous travaillons sur les détails de cette feuille de route”, a déclaré Recep Tayyip Erdogan au cours d’une conférence de presse.

Il a demandé aux troupes fidèles au colonel Mouammar Kadhafi de se retirer des villes rebelles qu’elles assiègent, dans une allocution télévisée.

“Un cessez-le-feu véritable doit être mis en place immédiatement et les unités militaires de Kadhafi doivent lever le siège de certaines villes, et se retirer”, a-t-il déclaré. Il n’a pas précisé quelles villes étaient concernées par cette demande.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 8 avril 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: ,

La Libye demande l’aide de la Turquie pour une trêve

Un émissaire du gouvernement libyen est attendu lundi à Ankara afin de “demander l’aide de la Turquie” pour l’instauration d’un cessez-le-feu avec les insurgés, a-t-on annoncé de sources officielles turques.

“Il y a des demandes (faites à la Turquie) provenant des deux parties belligérantes” en Libye, les forces fidèles au régime du colonel Mouammar Kadhafi et les insurgés, a souligné une source gouvernementale à l’AFP, sous couvert d’anonymat.

“La priorité de la Turquie en Libye est l’établissement d’un arrêt des hostilités”, a-t-on ajouté de même source.

Un diplomate de haut rang a précisé que l’envoyé de Mouammar Kadhafi, le vice-ministre des Affaires étrangères libyen Abdelati Laabidi, qui a eu dimanche des contacts en Grèce, était “en route” pour Ankara afin de discuter de la possibilité d’un cessez-le-feu.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 4 avril 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés:

Première visite d’un chef du gouvernement turc au Kurdistan İrakien

C’est une image historique et symbolique.

Recep Tayyip Erdogan s’est rendu hier à Erbil dans le Kurdistan irakien.

Le Premier ministre turc a inauguré l’aéroport aux côtés de Massoud Barzani, le président de cette région autonome. “Cette visite fait partie de votre sage politique. Elle va nous permettre de construire des ponts entre la Turquie et notre nation, notre région”.

La politique étrangère d’Ankara a longtemps été méfiante vis-à-vis du Kurdistan irakien, crée après la première du Golfe. Depuis, il y a eu des réformes en faveur des kurdes en Turquie afin de répondre aux exigences de l’Union européenne que la Turquie veut intégrer.

>> Lire la suite

Share

Erdogan à Erbil en İrak pour la première visite d’un Premier ministre turc

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoga,n a eu mardi des entretiens avec des dirigeants kurdes irakiens lors d’une visite à Erbil, la première d’un chef de gouvernement d’Ankara dans la capitale de la région autonome du Kurdistan d’Irak.

M. Erdogan est arrivé en soirée à Erbil et s’est aussitôt entretenu avec le président de la région autonome du Kurdistan (nord d’Irak), Massoud Barzani, au terme d’une visite de deux jours en Irak.

Il devait évoquer l’épineuse question de la présence au nord de l’Irak de bases arrières des rebelles kurdes de Turquie du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Les relations du gouvernement turc avec la région du Kurdistan irakien d’Ankara étaient autrefois tumultueuses en raison du soutien, selon les Turcs, des Kurdes d’Irak au PKK.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 29 mars 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Libye : La Turquie est la seule relation diplomatique dans ce pays pour les occidentaux

Les quatre journalistes du New York Times arrêtés en Libye par les forces fidèles au régime Kadhafi ont été libérés et se trouvent à l’ambassade de Turquie à Tripoli, a annoncé lundi le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

“Suite à une demande américaine hier (dimanche), nous avons entrepris des démarches et obtenu il y a peu la libération des journalistes grâce à une coopération des autorités libyennes”, a-t-il dit devant la presse.

Les journalistes ont été remis à l’ambassade de Turquie, à Tripoli, et devaient quitter le pays “dans les prochaines heures”, a ajouté le ministre.

La Turquie dispose de missions diplomatiques à Tripoli, capitale libyenne, et à Benghazi, le bastion rebelle au colonel Kadhafi dans l’est libyen.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 21 mars 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: ,

La Turquie réclame un cessez-le-feu et prend acte de la résolution de l’ONU

La Turquie a réclamé vendredi l’arrêt des violences en Libye et un cessez-le-feu immédiat, annonçant prendre acte d’une résolution votée jeudi soir par le Conseil de sécurité de l’ONU qui approuve le recours à la force contre le régime libyen.

La résolution onusienne est “contraignante” pour les pays membres, et la Turquie “a dès le début (…) souligné la nécessité d’une légitimité internationale de toute initiative”, indiqué un communiqué du service de presse du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Le communiqué rappelle cependant que la Turquie est depuis le début de la crise opposée à une “intervention étrangère en Libye, pays ami et frère”.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 18 mars 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: ,

La Turquie est le maître du jeu a l’OTAN

Aujourd’hui, un pays est l’objet de toutes les attentions à l’OTAN, et c’est la Turquie. Cette situation, partout perceptible dans les entretiens de couloir, dans les tractations bureaucratiques, etc., est la rançon de l’extraordinaire mélange de désarroi, d’impuissance et d’illusions caractérisant les positions des pays américanistes-occidentalistes, USA au premier rang, contrastant avec la politique turque qui se ménage des ouvertures dans toutes les directions, n’est entravée par aucune alliance contre nature ou idéologique, apprécie la situation d’un point de vue à la fois réaliste et équilibrée…

Aujourd’hui, la Turquie est sans doute le pays le plus “gaulliste” de l’ensemble atlantico-euro-moyen-oriental, à la fois par sa liberté d’action et par son jugement des situations que n’embarrasse aucune lourdeur idéologique ni le moindre conformisme de jugement. (Tant pis pour la France, pays que tout désignait pour ce rôle, qui suit une diplomatie de l’instinct le plus bas, du désordre des intérêts électoraux immédiats, de l’intoxication de l’esprit par les élites intellectuelles les plus catastrophiques qu’elle ait connues dans son histoire, pourtant fort riche à cet égard.)

>> Lire la suite

Share

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Saoud al Fayçal sera aujourd’hui a Ankara

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Saoud al Fayçal sera aujourd’hui vers midi à Ankara.

Dans le cadre des prises de contacts du ministre hôte à Ankara, les développements concernant les soulèvements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient devraient être à l’ordre du jour.

Entre temps, la Turquie suit de près les soulèvements populaires dans cette géographie.

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu avait réalisé des entretiens téléphoniques avec ses homologues de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Bahreïn et de l’Iran durant ces deux derniers jours dans ce contexte.

Share

Le titre de docteur “honoris causa” à Recep Tayyip Erdoğan en Russie

L’Académie diplomatique russe a décerné le titre de docteur honoris causa au Premier ministre turc lors d’une cérémonie.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan réalise une visite officielle en Russie, en compagnie de 800 hommes d’affaires dont 120 de Turquie.

S’adressant aux hommes d’affaires lors du Forum d’affaires turco-russe, M. Erdoğan a affirmé que le projet de construction d’une centrale nucléaire serait entamé dans quelques semaines.

“Les travaux seront entamés à Akkuyu. L’investissement de 20 milliards de dollars sera lancé” a-t-il indiqué.

>> Lire la suite

Share

800 hommes d’affaires accompagnent Recep Tayyip Erdoğan en Russie

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan réalise une visite officielle en compagnie de 800 hommes d’affaires dont 120 turcs en Russie.

S’adressant aux hommes d’affaires lors du Forum d’affaires turco-russe, M. Erdoğan a affirmé que le projet de construction d’une centrale nucléaire sera entamé dans quelques semaines.

« Les travaux seront entamés à Akkuyu. L’investissement de 20 milliards de dollars sera déclenché » a-t-il indiqué.

Par ailleurs, lors d’un dîner de travail, M. Erdoğan a rappelé au chef d’Etat russe Medvedev que la Turquie était située sur une zone sismique tout comme le Japon et noté que la Turquie attendait des mesures de sécurité supplémentaires sans renoncer à l’énergie nucléaire.

>> Lire la suite

Share

Le chef d’Etat croate Ivo Josipovic a été accueilli par le président Abdullah Gül

Le président croate Ivo Josipovic est en Turquie.

Dans le cadre de cette première visite réalisée au niveau présidentielle par la Croatie, le chef d’Etat croate Ivo Josipovic a été accueilli par le président Abdullah Gül avec une cérémonie officielle.

Les deux leaders qui sont intervenus lors de la conférence de presse organisée à l’issue des réunions en tête-à-tête et entre les délégations, ont mis l’accent sur les contributions des relations turco-croates à la paix dans les Balkans.

Le chef d’Etat turc Abdullah Gül a rappelé que le président croate réalisait sa première visite officielle en Turquie, ajoutant que les relations des deux pays reposaient sur des fondements historiques et continuaient amicalement.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 14 mars 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Ahmet Davutoğlu est dans la ville de Gödöllö pour la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu est dans la ville de Gödöllö, en Hongrie, pays assumant la présidence tournante de la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE.

M. Davutoğlu présentera aux ministres européens les politiques de la Turquie se portant sur les derniers développements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Les réunions appelées aussi Gymnick auxquelles sont aussi conviés les pays candidats se tiennent une fois durant la présidence tournante de chaque pays.

>> Lire la suite

Share

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum