Accueil » Moyen-Orient » Lecture courante:

Ban Ki-moon demande la levée du blocus de Gaza immédiatement

Le blocus de Gaza par Israël doit être “levé immédiatement”, a déclaré mercredi à la presse le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Le grave incident constitué par l’abordage sanglant dans les eaux internationales par l’armée israélienne d’une flottille pro-palestinienne apportant de l’aide humanitaire à Gaza “met en lumière le blocus du territoire qui dure depuis longtemps”, a dit M. Ban.

Ce blocus est “contre-productif, intenable et immoral. Il punit des civils innocents. Il doit être levé immédiatement”, a-t-il ajouté.

“Tout doit être fait pour éviter un autre incident de ce type. Toutes les parties concernées doivent agir avec responsabilité et en conformité avec le droit international”, a-t-il dit.

M. Ban venait de s’entretenir tour à tour avec les ambassadeurs d’Israël, de Turquie, des pays arabes et des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) des suites de cet incident lors duquel au moins neuf civils ont été tués.

Le chef de l’ONU a déclaré que les autorités israéliennes devaient fournir “un compte-rendu complet et détaillé” de l’opération menée par les commandos israéliens.

Il a indiqué qu’il étudiait “diverses options” concernant la conduite d’une enquête sur l’incident “comme l’a demandé le Conseil de sécurité”.

Le Conseil a adopté dans la nuit de lundi à mardi une déclaration appelant à lancer sans retard “une enquête impartiale, crédible et transparente conforme aux critères internationaux”.

Cette déclaration fait l’objet d’interprétations différentes, Israël et les Etats-Unis estimant que l’Etat hébreu peut parfaitement s’acquitter d’une telle enquête, les autres Etats, notamment les pays arabes, estimant qu’Israël ne peut être impartial en enquêtant sur ses propres agissements.

Mercredi à Genève, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a appelé à une enquête “indépendante”.

M. Ban a par ailleurs indiqué que les membres du Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, ONU, Union européenne), dans un contact téléphonique mardi, avaient souligné “la nécessité d’améliorer fondamentalement la situation humanitaire à Gaza”.

“L’ONU fera sa part pour assurer que l’aide qui était transportée par le convoi parvienne à sa destination”, a-t-il ajouté, appelant toutes les parties à “faire preuve de souplesse pour cela”.

M. Ban a également estimé “vital que les discussions de proximité sous l’égide des Etats-Unis (négociations indirectes entre Israël et Palestiniens, ndlr) se poursuivent, malgré les récents événements”.

Il a affirmé que les événements de cette semaine “soulignaient l’urgence de vrais progrès dans le processus de paix au Proche-Orient” et a félicité le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, pour “sa décision courageuse de continuer”.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum