Accueil » Politique » Lecture courante:

Ankara à convoquer l’ambassadeur d’Israël Gaby Lévy

L’ambassadeur d’Israël a été convoqué au ministère turc des Affaires étrangères après des remarques du ministre israélien de la Défense Ehud Barak qualifiant le nouveau chef des services secrets turcs de “supporter de l’Iran”, a affirmé mardi un diplomate turc.

L’ambassadeur Gaby Levy a été convoqué lundi au ministère pour un entretien avec le vice sous-secrétaire Halit Cevik qui lui a signifié le mécontentement de la Turquie concernant les propos de M. Barak, a indiqué à l’AFP ce diplomate sous le couvert de l’anonymat.

L’ambassade d’Israël à Ankara n’était pas dans l’immédiat disponible pour commenter l’information.

M. Barak a exprimé dans un discours diffusé dimanche par la radio militaire israélienne sa préoccupation concernant la nomination par la Turquie, fin mai, d’un nouveau chef de ses services secrets, Hakan Fidan, estimant qu’elle pourrait permettre “aux Iraniens d’avoir accès à des informations secrètes”.

“La Turquie est un pays ami, un allié stratégique, mais la nomination ces dernières semaines d’un nouveau chef des services secrets turcs qui est un supporter de l’Iran nous inquiète”, avait-il déclaré.

Hakan Fidan, 42 ans, a été nommé à la tête du MIT (Organisation nationale du renseignement, les services secrets turcs) le 27 mai.

Il a auparavant servi comme sous-secrétaire aux Affaires étrangères auprès du Premier ministre et a représenté la Turquie auprès de l’Agence internationale pour l’énergie atomique.

Ce dernier poste lui a permis, selon la presse turque, de jouer un rôle déterminant dans les efforts de la Turquie pour résoudre la question du nucléaire iranien.

L’Iran, le Brésil et la Turquie ont présenté le 17 mai une proposition, intitulée “Déclaration de Téhéran”, visant à trouver une issue diplomatique aux tensions sur le programme nucléaire iranien, la communauté internationale soupçonnant le régime iranien, ennemi juré d’Israël, de vouloir se doter de l’arme nucléaire.

L’initiative des trois pays a été ignorée par les grandes puissances qui ont voté le 9 juin un quatrième volet de sanctions contre Téhéran.

Les efforts turcs ont été critiqués par Israël, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qualifiant la “Déclaration de Téhéran” d’”imposture”.

Les relations entre Israël et la Turquie, autrefois très proches, se sont dégradées ces dernières années tombant au plus bas après le raid d’Israël contre une flottille d’aide internationale pour à Gaza le 31 mai au cours duquel 9 Turcs ont été tués.

La Turquie a rappelé son ambassadeur, annulé des manoeuvres militaires communes, et exigé des excuses qu’Israël se refuse à lui présenter.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a annoncé lundi la constitution d’un panel de quatre experts, dont un Turc et un Israélien, chargés d’enquêter sur le raid meurtrier, une décision considérée comme un pas important par Ankara.

Share
Ramazan 3 août, 2010 Politique No Comments >> Mots clés: , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum