Accueil » Politique étrangère » Lecture courante:

Ahmet Davutoğlu a évalué les développements importants survenus en 2010

Le ministre des Affaires étrangères a fait une évaluation compréhensive sur la politique étrangère.

Davutoğlu a évalué devant la presse à Istanbul les développements importants survenus en 2010.

Durant cette réunion de trois heures et demie, le chef de la diplomatie turque a fait part de son opinion sur les développements en politique étrangère survenus au cours de l’année 2010. Le premier sujet abordé était les relations entre la Turquie et l’Union européenne.

M. Davutoğlu a critiqué la position de l’UE en matière des négociations d’adhésion. “Nous déployons des efforts pour accélérer le processus européen, néanmoins ce même effort n’est pas déployé par l’UE” a-t-il estimé.

Ahmet Davutoğlu a précisé que les relations avec les Etats-Unis se maintenaient à un niveau ordinaire.

“Si Israël souhaite améliorer ses relations avec la Turquie, ce qui lui reste à faire est claire. La Turquie n’a pas fait marche arrière en ce qui concerne ses conditions.” a-t-il déclaré, en matière des relations turco-israéliennes.

Au sujet des relations turco-iraniennes, le ministre des Affaires étrangères a affiché la position de la Turquie sur la politique nucléaire iranienne.

“La Turquie ne veut pas que l’Iran détienne la bombe nucléaire mais ne voit pas d’inconvénient à ce que l’Iran possède une énergie nucléaire” a-t-il indiqué.

M. Davutoğlu a en dernier lieu commenté le projet de loi sur les incidents de 1915, sur le point d’être présenté à la Chambre des représentants américaine. “Si les protocoles entre la Turquie et l’Arménie avaient été adoptés, aucun de ces événements ne se serait produit” a évalué M. Davutoğlu.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum