Accueil » Économie »En bref » Lecture courante:

Afghanistan : Un pays au sous-sol très riche et inexploité

L’Afghanistan, un pays pauvre en guerre depuis plus de huit ans, est potentiellement assis sur mille milliards de dollars grâce à de gigantesques réserves de minerais dont l’existence est confirmée par un rapport de géologues américains révélé par le New York Times.

A Paris, le ministère des Affaires étrangères a indiqué qu’une première évaluation de la présence de minerais devrait être présentée le 20 juillet à Kaboul lors d’une conférence internationale et s’accompagner de l’ébauche d’une politique d’exploration.

L’information et le chiffre de “mille milliards de dollars” avaient déjà été révélés fin janvier par le président afghan Hamid Karzaï mais attendaient encore la confirmation des géologues américains qui avaient découvert en 2004, selon le New York Times, des cartes géologiques établies dans les années 1980 par leurs confrères soviétiques.

Ces gisements, qui comprendraient également du fer, de l’or, du niobium et du cobalt, seraient suffisants pour faire de ce pays ravagé par la guerre un des premiers exportateurs mondiaux de minerais, selon des responsables de l’administration américaine cités par le journal.

“Les ressources naturelles de l’Afghanistan joueront un rôle déterminant dans le développement économique de l’Afghanistan”, a déclaré à l’AFP Jawad Omar, porte-parole du ministère des Mines et de l’Industrie, soulignant que le gouvernement afghan n’avait pas encore pris connaissance du rapport final des géologues américains.

“Un premier état des lieux devrait être présenté à l’occasion de la conférence de Kaboul le 20 juillet. Il devrait s’accompagner des premiers éléments de la nécessaire politique d’exploration et d’exploitation des ressources minières qui reste encore à définir”, a déclaré la porte-parole adjointe du ministère français, Christine Fages.

Les seules réserves de lithium de l’Afghanistan seraient ainsi comparables à celles de la Bolivie, qui jouit des premières réserves mondiales, selon le New York Times.

Le lithium est un composant indispensable des batteries rechargeables, utilisé pour les téléphones et les ordinateurs portables ainsi que pour les automobiles électriques.

L’Afghanistan, qui voit 142.000 soldats des forces internationales combattre une insurrection qui gagne en terrain et en intensité, pourrait ainsi devenir “l’Arabie saoudite du lithium”, selon une note interne du Pentagone citée par le journal américain.

De même, les réserves de fer et de cuivre seraient susceptibles de faire de l’Afghanistan, l’un des pays les plus pauvres de la planète, un des principaux producteurs mondiaux.

“Il y a là-bas un potentiel stupéfiant”, a déclaré au New York Times le général David Petraeus, chef d’Etat-major général de l’armée américaine. “Il y a bien sûr beaucoup de +si+”, a-t-il toutefois ajouté.

“Mais je pense que, potentiellement, c’est d’une immense portée”, a conclu le général.

La découverte a été faite par une petite équipe de géologues et responsables du Pentagone, en s’appuyant sur les cartes et les données collectées par les experts miniers soviétiques durant l’occupation par l’URSS de ce pays dans les années 1980.

Les géologues afghans avaient caché ces documents chez eux pour les mettre à l’abri après le retrait de l’URSS.

L’Afghanistan pourrait toutefois rencontrer des problèmes pour exporter ces minéraux en raison de la faiblesse de ses infrastructures. Une seule grande route relie le nord au sud du pays. Elle est le théâtre d’explosions de mines artisanales quasi-quotidiennes.

“Je doute que le pays soit capable de gérer correctement ces ressources ou d’utiliser ces richesses pour construire un Afghanistan plus pacifique et plus prospère”, estime Janan Mosazai, un analyste politique.

“Il y a plusieurs exemples actuels de pays où les richesses naturelles ont été en fin de compte une malédiction plutôt qu’un gage de paix et de prospérité pour le peuple”, ajoute-t-il.

Share
Ramazan 15 juin, 2010 Économie, En bref No Comments >> Mots clés: , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum