Accueil » France » Lecture courante:

Opération antiterroriste à Reims : 7 membres du PKK interpelés

L’opération antiterroriste menée par la sous-direction antiterroriste (SDAT) dans le cadre d’une information judiciaire conduite par le juge Thierry Fragnoli se poursuit avec de nouvelles arrestations dans les milieux kurdes du PKK.

Sept personnes d’origines kurde ont en effet été interpellées mardi dernier dans les environs de Reims. Les accusations portent essentiellement sur de l’extorsion de fonds sur des restaurateur dans le but de financer le terrorisme en Turquie.

Fin Janvier, une opération similaire avait été menée pour les mêmes accusations dans la banlieue parisienne. Cinq membres présumés du PKK avaient été arrêtées (cf: Opération antiterroriste en Ile-de-France : 5 membres du PKK interpelés).

Cette méthode de financement n’est pas récente. En effet, sept personnes avaient déjà été interpellé en Juin dernier pour les mêmes faits. Cinq d’entre eux avaient été écrouées, parmi lesquels trois faisaient parties de suspects activement recherchés.

Rappelons que l’extorsion de fond et le racket ne sont pas les seuls méthodes de financement pour les activités terroriste du PKK. Le trafic de drogue tien une part encore plus importante et se généralise dans la plupart des pays de l’UE. Cet argent est ensuite collectée par diverses associations et centres de cultures kurdes pour être acheminées en Turquie pour enfin finir entre les mains des terroristes du PKK.

Avec ces interpellations, un coup de frein est donc porté au financement du PKK qui agit en Turquie au travers de multiples actes terroristes. Les victimes sont souvent des innocents, des officiers de police, des enseignants… Tout ce qui touche à l’Etat est considéré comme une cible pour le PKK.

Cela prouve une nouvelle fois que les centres culturels et les associations kurdes sont à mettre sous étroite surveillance afin d’être encore plus efficace dans la guerre contre le terrorisme du PKK.

Share
Cem 9 mars, 2012 France 3 Comments >> Mots clés: , , , , ,

Currently there are "3 comments" on this Article:

  1. Bou dit :

    Mais vous êtes complètement malades ! “extorsion de fonds sur des restaurateur dans le but de financer le terrorisme en Turquie”, “Cela prouve une nouvelle fois que les centres culturels et les associations kurdes sont à mettre sous étroite surveillance afin d’être encore plus efficace dans la guerre contre le terrorisme du PKK.”… Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Voyez vous donc chaque kurdes comme un potentiel terroriste ? C’est tout simplement une honte.

  2. Cem dit :

    Malade non, réaliste oui.
    Bien entendu il ne se cache pas derrière chaque kurde un terroriste comme il ne se cache pas derrière chaque électeur de Sarkozy un raciste. Mais il serait d’une naïveté énorme de croire que les associations culturelles kurdes ne participent pas au financement du terrorisme en Turquie.

    C’est un fait et tant que ces centres ne sont pas mis sous étroites surveillance, alors le racket et le trafic de drogue organisé par les terroristes du PKK continuerons sur le territoire français.

  3. Leyla dit :

    Hoo mon Dieu, ai-je raté un tel débat ! :(
    M’enfin, il est bien entendu que le monde “non-Turc” va et ira, dans le sens des kurdes soit disant réprimés en Turquie…J’ai maintes fois essayé d’éclairer cette histoire avec des amis…Mais en vain…Pour l’une et unique raison, celle qui fait que la population adhère à l’idée générale qui en sort des politiciens européens, qui maintiennent une position particulière vis-à-vis des kurdes et arméniens…Je vous laisse deviner le pourquoi du comment!
    La même politique pourtant ferme complètement les yeux, et acquiesse aux malheurs des “autres” personnes sur Terre…
    Et combien même, l’esprit critique est sans cesse renforcé en Europe…quelque fois, on arrive à y faire abstraction…

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum