Accueil » Moyen-Orient » Lecture courante:

31 morts et plusieurs centaines de blessés au Yémen lors d’affrontements

Le vendredi 18 mars était la journée la plus sanglante au Yémen, depuis le début des affrontements.

Les manifestants réclamant la démission du chef d’Etat Ali Abdallah Saleh, ont été victimes de coups de feu tirés sur les manifestants depuis les toits d’immeuble.

Le bilan est de 31 morts et plusieurs centaines de blessés.

Des dizaines de milliers avaient participé à la manifestation tenue à la capitale, Sanaa.

Des slogans ont été scandés pour la démission du chef d’Etat par les manifestants, appelant à la libération des interpellés.

Lorsque la foule est passée à l’attaque en direction des bâtiments gouvernementaux après la prière du vendredi, les manifestants ont été la cible d’une pluie de balles tirées depuis les toits et les maisons où se dissimulaient les tireurs d’élite et les policiers en civil.

Les témoins oculaires ont affirmé que les forces de l’ordre avaient bloqué la route des manifestants qui essayaient de fuir.

Les médecins signalent qu’au moins trois des victimes, seraient des enfants.

Les leaders de l’opposition qui campent depuis un mois sur la grande place de Sanaa, ont annoncé qu’à ce stade, ils ne pourraient plus négocier avec l’administration. Les leaders de l’opposition ont défendu l’idée selon laquelle Saleh n’aurait pas d’autre choix que d’écouter la voix du peuple.

Ali Abdallah Saleh, qui dirige le Yémen depuis trois décennies, avait annoncé qu’il ne se présenterait pas aux élections de 2013. Il avait également proposé d’élargir les pouvoirs du Parlement mais refusé catégoriquement les demandes de démission. Au moins 80 manifestants ont perdu la vie lors des émeutes qui se sont produites depuis le mois dernier dans le pays.

Share
Ramazan 19 mars, 2011 Moyen-Orient No Comments >> Mots clés: , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum